Crowdfunding & Crowdlending : Lequel est le plus pratique ?

Les deux modèles sont similaires, mais différents, c’est ainsi que l’on peut comparer le financement participatif et le prêt participatif. L’une consiste en un financement par l’intermédiaire d’un groupe de personnes et l’autre avec des prêts de divers investisseurs. Cela ne rend pas justice à ce que les deux termes englobent. Mais lequel d’entre eux est le meilleur ! Lequel des deux concepts pourrait avoir plus d’avantages ? Aujourd’hui, nous allons analyser le sujet.

Crowdfunding & Crowdlending : en quoi sont-ils différents ?

Les deux modes de financement, bien que semblables, présentent de nettes différences. Il y a d’abord le crowdfunding ou financement participatif, qui repose sur les contributions financières de plusieurs personnes. En échange de récompenses ou sur la base de dons. Le Crowdlending ou prêt participatif consiste à faire appel à plusieurs investisseurs qui accorderont des prêts qui devront être remboursés plus tard. Il est important de définir les deux termes individuellement :

Le Crowdfunding pour Récompenses

Le crowdfunding basé sur les récompenses est la méthode de financement la plus commune. Il s’agit de prendre une idée, de la convertir en campagne et de la publier sur une plate-forme. Ensuite, grâce au marketing, à la promotion et à un peu de publicité, on peut créer une communauté de gens qui feront des contributions. L’objectif est de financer vos idées par l’intermédiaire de plusieurs personnes ordinaires qui s’intéressent à votre projet et qui le font en échange de récompenses.

Tout type d’entreprise, d’idée ou de projet a sa place dans le crowdfunding basé sur la récompense. Cela permet donc de financer des campagnes de toute sorte, mais cela représente un inconvénient. Si vous parvenez à augmenter le budget ou plus encore, cela peut être très utile. Le truc, c’est d’être responsable de la distribution des avantages et de la gestion de l’argent recueilli.

Le taux de succès du crowdfunding

Le crowdfunding traditionnel présente une forte probabilité de risque. Comme la plupart des campagnes n’ont généralement pas de succès. Cependant, ce risque peut être réduit et la probabilité de succès peut être augmentée. Le prêt participatif consiste à obtenir des fonds par l’entremise de gens qui prêtent de l’argent. Et comme le crowdfunding, cela se fait par le biais d’investissements multiples.

Mais contrairement, dans le crowdlending, vous devez payer des intérêts en échange d’argent. Il existe des plates-formes spécialisées pour les entreprises et les startups destinées. Qui fonctionnent avec des taux d’intérêt différents et leurs propres normes. Comme prévu, le crowdlending vous permet de recevoir des contributions beaucoup plus élevées.

On pourrait dire que ce mode de financement permet d’obtenir un budget plus rapidement. Ceci est relatif cependant, cela dépend des investisseurs qui financent le projet et du montant de leur contribution. Dans le cas du prêt participatif, si l’entreprise obtient du financement, mais qu’elle échoue à la fin, l’argent doit quand même être remboursé en fonction de taux d’intérêt et des dates de paiement convenus à l’avance.

Auteur de l’article : Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *